L'impact de l'après-guerreIl se passe tout d'abord un flux migratoire considérable qui grossit les villes industrielles.Les gens du sud partent chercher le travail, l'argent, le rêve vers les grandes villes du nord.Mais le déracinement est important et aucune envie pour les «sudistes» de s'en retourner chez-eux.Dans ce contexte les doutes et les interrogations vont avoir leur prolongement dans la Country Music.C'est le cas de Born to lose de Ted Daffan qui exprime à merveille le déracinement des sudistes dans les villes du nord.Dans la Country Music se retranscrit un étrange goût amer ou alors comme autres thèmes incontournables: l'infidélité et le divorce ( sujets tabous jusque-là) mais également l'alcool, les filles,...C'est par ces changements économiques et sociales que la Country Music se mue avec une dominante amère, désabusée.On va désigner ce nouveau genre de musique le «Honky Tonk» dont l'importance thématique ( l'action des chansons est un bar miteux où on boit de la bière en compagnie de filles faciles ) sera plus importante que le nouvel apport musical.On ne peut pas parler de l'après-guerre sans parler de ses conséquences sur l'industrie du disque.En effet, en combinant l'inadaptation de ces compagnies aux nouveaux goûts musicaux et la baisse des coûts de fabrication il en ressort la naissance d'une multitude de petites compagnies.Ces nouvelles compagnies s'emparent des musiques des minorités laissées jusque-là par les grandes et anciennes compagnies. * Le label représentant le mieux la Country Music d'après-guerre est King.Syd Nathan fondateur des disques king signe avec de nouveaux artistes avec qui il applique une nouvelle formule : mise en avant de la steel-guitare , ligne de violons ( cf tradition appalachienne, guitares électriques, piano et une section rythmique complète ).Cette formule va permettre la fusion musicale des musiques du Sud-Est et du Sud-Ouest.Le Honky Tonk prolongement naturel de la Country Music est la caractéristique de cette période d'après-guerre.Ses racines lui viennent du Western swing (Texas).Le groupe type de Honky Tonk c'est un chanteur, une guitare électrique, un violon, un piano, une contrebasse, une batterie et l'incontournable steel-guitare.Peu à peu le Honky Tonk devient la musique préférée des Appalaches.Il s'en suit un rapprochement de ces deux courants de musique...Durant les années 40 le paysage radiophonique évolue.Le Grand Ole Opry est toujours une institution vénérable, cependant elle connaît une baisse d'audience et d'influence.Pour contrecarrer ceci cette émission va accueillir de plus en plus d'artistes ayant pour style celui de la musique du Sud-Ouest.Nashville se prépare donc petit à petit a recevoir les artistes de Honky Tonk.En voici quelques-uns.On citera tout d'abord Ernest Tubb (1914-1984), qui a véritablement popularisé le honky Tonk.Ce chanteur-guitariste qui a eu pour idole Jimmie Rodgers mélange à la fois piano et steel-guitare, le tout avec un accent bien à lui.La chanson Walking the floor over you connaît un succès énorme en 1942; il devient une vedette.Il est engagé par le Grand Ole Opry et se fixe à Nashville.Il restera toujours dans la tradition et ce malgré les tendances commerciales des années 60.Merle Travis (1917-1983).Cet écrivain, dessinateur, compositeur, acteur de cinéma, chanteur et guitariste devient un des pionniers du Honky Tonk à partir de 1946.Il grave une série de pièces rythmées, pleines de verve et d'humour (So round, so firm, so fully packed,..) .Il a eût beaucoup d'influence sur Chet Atkins et Doc Watson.Hank Thompson débute en 1946 dans le genre Western swing.Il devient une vedette du Honky Tonk avec Wild side of life ; car il a su adapter sa musique pleine de swing et d'humour aux nouveau courants de la Country Music.Le Honky Tonk issu de synthèse de tous les courants qui formaient la Country Music d'avant-guerre a poursuivi cette tâche, jusqu'à même a en apparaître une de ses bases fondamentale.Hank Williams (1923-1953) va terminer cette synthèse en unissant la tradition appalachienne à celle du western du Texas.Ce chanteur mais surtout grand compositeur va accumuler les succés avec ses œuvres : Cold, cold heart, Jambalaya, Your cheat'heart,... Il sera engagé bien évidemment au Ole Opry.Lorsque Tony Benneth reprend Cold, cold heart en 1951 et obtient un succés phénoménal tous s'arrachent (et dans tous les genres) les compositions de Hank W.Sa formule musicale ( guitare électrique, steel-guitare, violon, batterie ) lui permet de gagner la vedette à Bob Hope lors de show nationaux.Sa mort prématurée le fait entrer dans la légende et son œuvres bien que brève va définir après sa mort une bonne partie de la Country Music.Hank Williams a su avant tout unifier les styles du Sud-Est et du Sud-Ouest tout en assurant à la Country Music une reconnaissance nationale.Il sera élu au Country Hall Of Fame en 1961 et apparaît comme une des figures emblématiques de la Country Music. * Le triomphe du Honky Tonk n'est pas suprême, en effet dans les années qui suivent la guerre l'influence de Jimmie Rodgers est toujours bien là.Il apparaît alors de nouveaux artistes qui n'utilisent pas les sons jazzy du Honky Tonk.C'est le cas par exemple de Slim Whitman ou encore d' Hank Snow .Ce dernier devenu vedette au Grand Ole Opry a toujours lutter contre la surcommercialisation de la Country Music. Parallèlement a cela il se développe un courant «féminin» de la Country Music.La guerre qui donne une autre place économique et sociale a la femme provoque ce changement. Ces solistes féminines se partagent dorénavant la vedette avec les solistes masculins.Alors que quelques années plutôt leur présence était surtout à l'intérieur de groupe.Voicy quelques exemples de «Honky Tonk Girls» : * Kitty Wells première grande vedette féminine (qui a commencé en duo avec son mari Johnny Wright ) et s'impose en solo en 1952 avec It wasn't God that Made Honky Tonk Angels) * Laverne Williamson qui mêle la tradition montagnarde aux rythmes du Honky Tonk. * Jean Shepard considérée comme le modèle féminin du Honky Tonk * Rose Maddox influencée par le Western Swing.Sa musique swingante la fait apparaître comme une précurseur du Rockabilly.D' autres courants plus artistiques que commerciaux ont parcouru la Country Music.Le Bluegrass : on ne peut parler de ce genre musical sans parler de son fondateur Bill Monroe.Il se présente comme le défenseur de la tradition montagnardes de l'Old Time et des string-bands face aux changements de la Country Music.Il fonde un petit ensemble d'instruments à cordes, les Bluegrass Boys.Son originalité s'est d'adapter son orchestre aux exigences du public.On peut dire que le Bluegrass est révolutionnaire par l'alternative moderne et originale qu'il propose.Le bluegrass reprend des petites formations de jazz mais avec des instruments montagnards (guitares, violon, banjo, mandoline). Malgré un succés commercial limité Bill Monroe s'impose peu à peu comme une entité originale; un peu en marge dans la Country Music mais dont sa présence a influencé les autres courants.Il surveillera farouchement à la stricte observance de la tradition Bluegrass car le Bluegrass est un véritable genre musical avec ses règles et ses valeurs dont il est le père fondateur.Voici les autres pionniers du genre :Flatt et Scruggs, les Stanley Brothers (avec eux c'est la plus pure tradition montagnarde), Jim and Jesse (prolongent la tradition des duos d'harmonie vocale dans le genre Bluegrass.Un autre courant artistique a parcouru la Country Music.Le Gospel qui a en fait toujours été présent dans la Country Music.Les pasteurs pratiquant la guitare, le violon ou le piano pour accompagner leurs sermons il est évident que peu de chanteurs de Country Music n'auraient pas fait leurs premières expériences dans ces chorales d'église.Avec la domination du Honky Tonk, la tradition religieuse semble menacée : car introduit des danses sensuelles et des thèmes audacieux jugés immoraux par les églises.C'est ainsi qu'en réaction à ce courant se créé un genre spécialisé dans le Gospel.Si l'inspiration des paroles est sacrée, la musique développée par ces artistes est en tout points similaires à celle qu'on entend dans la Country Music.Ce mouvement a touché de très nombreux artistes comme Molly O'Day, Johnny Cash, Connie Smith et il est devenu tout à fait habituel dans la Country Music.Ainsi, le genre Gospel est important, sa spécificité autour des thèmes abordés se démarque du reste de la production de la Country Music.Cependant une commercialisation trop importante (fabrication de disque en serie, exploitation du sentiment religieux) a déclenché quelques critiques provenant même du monde de la Country Music.Vient en fin le développement de la musique Cajun.La musique Cajun jusque-là confinée dans des limites régionales prend une dimension importante dans la Country Music d'après-guerre.Ce regain pour la musique Cajun est certainement dû à la popularité de l'émission radiophonique Louisiana Hayride, fondé à Shreveport à partir de 1948.On nommera des artistes comme Kitty Wells, Webb Pierce et Hank Williams, qui avec Jambalaya (hymne au pays Cajun) amènera de nombreux artistes à enregistrer.Mais c'est Harry Choates qui porte pour la première fois un disque Cajun dans les hit-parades nationaux (JoleBlon), ceci permettant a plusieurs artistes Cajun a se faire une place dans la Country Music.Pour les artistes Cajun on nommera :Al Terry qui mêle une influence du Honky Tonk avec la tradition Cajun.(Good Deal Lucille). Jimmy C.Newman qui développe un style dont les ingrédients sont une influence Cajun alliée à celle d'Hank Williams.La musique Cajun traditionnelle connaît un regain de faveur depuis quelques années notamment grâce au groupe Beausoleil de M.Doucet.
 
Chargement des bibliothéques...